Zones humides

Les bassins du Salat et du Volp comptent de nombreuses zones humides qui sont en interaction avec les autres milieux, notamment avec les rivières. Ces milieux possèdent une haute valeur écologique mais ce sont des milieux très vulnérables notamment à cause de l’anthropisation (impacts de l’homme sur les milieux). En effet, 50% des oiseaux et 30% des espèces végétales remarquables et menacées dépendent des zones humides.

Il existe différents types de zones humides (les mares, les tourbières, les prairies humides, …). Dans certains cas, les zones humides communiquent directement avec les cours d’eau. C’est notamment le cas dans la Vallée du Baup et du Lens.

 

Une prairie humide sur le ruisseau de Boucharda
(bassin de la Gouarège vers Cazavet)



Les fonctions essentielles
Fonctions
Hydrologiques – Régule l’eau
– Stocke l’eau
– Réalimente les nappes
– Limite les effets des crues
Physiques et biogéochimiques – Est un filtre naturel
– Améliore la qualité des eaux
– Favorise le transport des matières minérales et organiques
Ecologiques  Maintient un écosystème d’une grande diversité

Vous aimerez aussi...